E. Cornu

La carrière d’Eugène Cornu a été largement détaillée par G. Auzépy-Brenneur, dans son article paru dans « La Chasse-Marée » N° 173, daté d’octobre 2004.

En complément, voici quelques éléments issus des archives de F. Chaptois.

C’est aux chantiers de l’Ile de la Jatte, à Neuilly, rachetés à A. Tellier par la société Nieuport qu’est embauché en 1919 un jeune homme passionné : Eugène Cornu. Entré comme apprenti dessinateur, celui-ci est formé par le directeur des ateliers : F. Chaptois.

E. Cornu aura l’occasion d’évoquer cette période, bien plus tard :

courrier Cornu 1954

Fin 1922, Nieuport ferme le site de Neuilly pour concentrer ses activités sur celui d’Argenteuil. Cette perspective n’enchante pas Eugène Cornu qui se présente alors aux chantiers Jouët à Maisons-Laffitte. Par correction et pour conforter son propre jugement, Paul Jouët interroge F. Chaptois sur cette candidature en janvier 1923 :

lettre Jouet a FC 1

lettre Jouet a FC 2

Eugène Cornu rejoint alors les Chantiers Jouët en tant dessinateur. En 1925, il retrouve comme patron F. Chaptois lorsque celui-ci devient le chef du bureau d’étude  des chantiers de Sartrouville, après que Nieuport eut abandonné la construction navale, fin 1924.

Les deux hommes travaillent ensemble jusqu’au départ de F. Chaptois en septembre 1932.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.